Igor

Libraire chez Aaapoum Bapoum

 « La crise numérique finira d'achever les grossistes culturels » / Igor

 
Pourquoi avoir choisi de vous spécialiser dans les bandes dessinées d’occasion et de collection ?

Pour pouvoir rectifier les prix des éditeurs, pas toujours en adéquation avec la qualité de leurs livres (sic). Cela nous permet aussi de proposer des titres qui ne sont plus disponibles dans le circuit du neuf et qui devraient pouvoir être lus.

Quel avenir voyez-vous pour la librairie, et notamment la librairie spécialisée BD ?

Sans être prophétique, j'espère que la crise numérique finira d'achever les grossistes culturels tels que Virgin (c'est déjà fait) ou la Fnac (en cours) et que si les petites librairies se concentrent sur leur rôle de conseil, elles survivront. Peut être pas toutes, mais les meilleures en sortiront grandies. Reste à savoir si Amazon réussira à détruire complètement le marché du livre à la racine en coulant les éditeurs un par un.

Pour plus d'informations sur le sujet, vous pouvez consulter le numéro du magazine Books sur l'Effet Amazon.

Mais que signifie donc Aaapoum Bapoum ?

La légende voudrait que ce soit les premiers mots du fils du patron. Toutefois, une autre légende viendrait contredire la première. La raison véritable serait purement pragmatique : le triple AAA nous placerait d'office à la première place des annuaires. Enfin, au fil des années, nous avons trouvé traces d'onomatopées pré-indépendantes faisant état de "AAAPOUM". Nous cherchons encore le "BAPOUM", mélange savant entre BAM et POUM.

Si vous deviez faire une dédicace aujourd’hui, pour qui serait-elle ?

On a le droit de ressusciter les fantômes ? A titre personnel j'aimerai beaucoup croiser Frantz Duchazeau. Son Meteor Slim m'a marqué et quitte à travailler dans l'occaz, pourquoi pas faire des dédicaces sur de vieilles bd. Bon après, commercialement, il serait préférable d'attendre sa prochaine nouveauté !

 


Igor est librairie chez Aaapoum Bapoum


 

 

Réseaux sociaux