Résultats de la première enquête sur les rencontres-dédicaces en France

Communiqué

 

Pour la première fois en France, une étude à l'initiative de lesdedicaces.com (1er moteur de recherche de séances de dédicaces, francophone et gratuit) a été menée auprès du secteur du livre/bd sur la question des rencontres-dédicaces.

Menée du 25 avril au 25 mai 2013, l’enquête met en évidence trois facteurs :

  • la dédicace est un évènement littéraire plébiscité,
  • les retombées financières et l’impact en termes d’images ne sont pas négligeables,
  • les modes de promotion des dédicaces allient internet et affichage local. 

A noter aussi que ce sont les “rencontres-dédicaces” qui sont privilégiées, plutôt que les “séances de dédicace”. Pour rappel, une “séance de dédicaces” (ou “séance de signatures”) est une période pendant laquelle l’auteur-e dédicace ses opus à ses lectrices et lecteurs. Une “rencontre-dédicace” est un événement pendant lequel l’auteur-e discute ou présente son travail à la salle, avant de passer à une séance de signatures. 

Quelques chiffres :
(pour une meilleur lisibilité, le terme "dédicace" couvre à la fois la "rencontre-dédicace" et la "séance de dédicaces")

  • 80% des librairies interrogées organisent “maximum 2 dédicaces par mois”, et la moitié d’entre elles “moins d’une par mois”.
  • Une dédicace rassemble le plus souvent entre 15 et 20 personnes. Pour 61% des librairies, les dédicaces qu’elles organisent accueillent un maximum de 20 personnes.
  • 58% des librairies organisent uniquement des rencontres-dédicaces (contre 21% pour les séances de dédicaces et 21% qui organisent autant de rencontres que de signatures)
  • 88% des librairies interrogées répondent “oui” à la question “une dédicace fait-elle vendre plus de livres ?”.
  • 41% des librairies déclarent réaliser “jusqu’à 20 ventes supplémentaires” lors d’une dédicace,
  • 74% des Maisons d’édition estiment que la dédicace est un aspect important de la promotion de leurs auteurs.
  • 95% des organismes ou associations culturelles considèrent la dédicace comme un aspect important de la promotion des auteur-e-s
  • 74% des répondant-e-s possèdent un site internet.
  • 73% des répondant-e-s possèdent une page Facebook
  • 17% des répondant-e-s possèdent un compte Twitter
  • Aucune dédicace sur support numérique n’a été effectuée dans les librairies interrogées

 

*Enquête réalisée entre le 25 avril et le 25 mai 2013 auprès de 173 répondant-e-s (58 librairies, 19 maisons d’édition, 31 organismes culturels (salons, associations…) et 65 auteur-e-s)

 

Réseaux sociaux